Perfusions : Tous mes articles de blog

Responsabilité des soignants

Certains aides-soignants retirent les perfusions lorsqu'ils savent que le patient peut être déperfusé. Déontologiquement, il n'en a pas le droit et a donc intérêt à redoubler de rigueur : asepsie, point de compression... En cas de problème, c'est l'infirmier qui est responsable! Il convient donc d'être solidaire et cohérent au sein de l'équipe paramédicale pour éviter les soucis...

Quels types de perfusion?

Il y a plusieurs dispositifs permettant d'administrer un traitement par perfusion : IV, sous-cutané, KTC... Le but étant d'optimiser l'absorption du traitement tout en protégeant le capital veineux ou tissulaire. Le type de perfusion dépend donc du type de produit et de la santé du patient. A noter que le type de structure qui accueille le patient influence aussi sur le choix de la voie d'administration : en EHPAD par exemple, on réhydrate un patient par perfusion sous-cutanée, tandis qu'à l'hôpital, ce sera en IV, pour la bonne raison qu'en EHPAD, il n'y a pas d'infirmière la nuit qui puisse intervenir en cas de souci.

Nos derniers articles sur le sujet :

Pousse Seringue Electrique (PSE) ou Seringue Auto Pulsée (SAP)

Pousse Seringue Electrique (PSE) ou Seringue Auto Pulsée (SAP) Un Pousse Seringue Electrique est un appareil électronique destiné à pousser sur le piston d'une seringue, reliée au patient par intraveineux. Le contenu de la seringue (...)

Pose de perfusion PAC : aiguille de Huber - Fiches de soins infirmiers

Pose de perfusion PAC : aiguille de Huber - Fiches de soins infirmiers

Définition du PAC (Chambre implantable)

Dans la majorité des cas, cette petite boite posée sous la peau sur le haut du torse permet de perfuser facilement les (...)

Pose de perfusion sous-cutanée : fiche technique, conseils

Pose de perfusion sous-cutanée : fiche technique, conseils Lorsqu'on maîtrise la technique de la pose d'accès veineux périphérique, il paraît simple d'aborder la perfusion sous-cutanée. Néanmoins, les gestes sont différents et les protocoles d'asepsie (...)
Soins infirmiers : perfusion par KTC, techniques

Soins infirmiers : perfusion par KTC, techniques


La pose de cet accès veineux central relève du rôle du médecin. L'infirmière quant à elle intervient pour l'administration des solutés, le nettoyage du pansement qui protège le point de ponction...

Le positionnement du KTC

Le pansement sera réalisé au niveau de la base du cou par l'infirmière.

C'est en effet dans la veine jugulaire que le docteur pose la perfusion du KTC. Les risques infectieux sont à surveiller de près car les patients perfusés de cette manière, (...)

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles

L'intégrité du matériel, sa date de péremption

Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)

Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

Préparation de perfusion, d

Préparation de perfusion, d'injection : technique

L'une des étapes délicates lorsqu'on s'apprête à poser une perfusion, c'est la préparation du soluté, du traitement : faire les mélages, injecter un produit dans une poche de perfusion, le tout sans se tromper dans les dosages, sans faire d'erreurs (...)