Injections : Tous mes articles de blog

Responsabilité des soignants

Certains aides-soignants retirent les perfusions lorsqu'ils savent que le patient peut être déperfusé. Déontologiquement, il n'en a pas le droit et a donc intérêt à redoubler de rigueur : asepsie, point de compression... En cas de problème, c'est l'infirmier qui est responsable! Il convient donc d'être solidaire et cohérent au sein de l'équipe paramédicale pour éviter les soucis...

Quels types de perfusion?

Il y a plusieurs dispositifs permettant d'administrer un traitement par perfusion : IV, sous-cutané, KTC... Le but étant d'optimiser l'absorption du traitement tout en protégeant le capital veineux ou tissulaire. Le type de perfusion dépend donc du type de produit et de la santé du patient. A noter que le type de structure qui accueille le patient influence aussi sur le choix de la voie d'administration : en EHPAD par exemple, on réhydrate un patient par perfusion sous-cutanée, tandis qu'à l'hôpital, ce sera en IV, pour la bonne raison qu'en EHPAD, il n'y a pas d'infirmière la nuit qui puisse intervenir en cas de souci.

Nos derniers articles sur le sujet :

Préparation de perfusion, d L'une des étapes délicates lorsqu'on s'apprête à poser une perfusion, c'est la préparation du soluté, du traitement : faire les mélages, injecter un produit dans une (...)