canule fenetree

Trachéotomie : soins de canule

Principe

La trachéotomie est un orifice artificiel créé au niveau de la trachée, dans lequel est introduit une canule qui permet d’assurer la respiration et qui nécessite des soins infirmiers rigoureux. Elle est pratiquée chez les personnes qui ne parviennent donc plus  à respirer de façon efficace, que ce soit par insuffisance respiratoire, myopathie, laryngectomie ou autres maladies neurodégénératives.

Il faut distinguer la trachéotomie de la trachéostomie, la première ayant un intérêt thérapeutique à titre provisoire et conservant le larynx et le pharynx, la seconde étant définitive après une laryngectomie.

Différents types de canules

Sans canule, le patient trachéotomisé ne pourrait pas respirer correctement, la cicatrice risquerait de se fermer assez rapidement. Cet appareil permet l’abouchement de la trachée à la peau pour permettre la respiration. Pour diverses raisons, il existe plusieurs types de canules :

  •  à ballonnet : cette canule est généralement posée en post-opératoire, afin de protéger le patient (risque d’avaler des corps étrangers ou d’émissions de sang) ou pour apporter une ventilation assistée, pour les patients sous respirateur. Il n’est pas possible d’émettre un son avec la voix (phonation impossible) avec cette canule.

canule à ballonnet

  • sans ballonnet : le risque est la fausse route, en comparaison à la canule avec ballonnet.

canule sans ballonnet

  • Canule fenêtrée ou « parlante » : elle peut être avec ou sans ballonnet. On parle de fenêtre à cause de l’orifice qu’on aperçoit sur le tube

canule fenetree

 

 

Méthode du soin de canule

Le soin dépend du type de dispositif présent. Nous allons donc ici présenter un descriptif de soin standard, qu’il faudra adapter en fonction du patient et de son projet de soin, en fonction de sa canule. Ici, la canule est avec ballonnet.

  • Le patient est installée en position 1/2 assise
  • Préparer votre matériel : sur un champ stérile, déposer des compresses sèches, imbibées d’EPPI, et d’autres bétadinées, deux seringues de 20cc, une canule neuve, EPPI (Eau Pour Préparation Injectable), une sonde d’aspiration ainsi que la matériel pour le système d’aspiration
  • Vérifier l’étanchéité de la canule en y injectant 10cc d’air pour vérifier l’intégrité du ballonnet, en ôtant la seringue
  • Dégongler puis lubrifier le ballonnet (son contour externe) avec une compresse + EPPI
  • Avant de retirer la canule, il convient de procéder à une aspiration bronchique (à l’aide d’une sonde d’aspiration introduite dans la canule) et buccale.
  • En dégonflant le ballonnant, réaliser une aspiration bronchique, puis encore une aspiration buccale
  • Nettoyer l’orifice de trachéotomie (appelé ostium) avec les compresses bétadinées
  • Introduire la nouvelle canule, perpendiculairement à l’axe du corps, puis faire une rotation pour un bon positionnement du matériel
  • Ôter le mandrin
  • Brancher le respirateur, regonfler le ballonnet
  • Attacher la canule au collier cervical

Ce descriptif est parfaitement illustré par cette vidéo :