Rhabdomyolyse : tout ce qu'il faut savoir | FDS - Blog Infirmier.

Rhabdomyolyse


Définition : c'est quoi une rhabo...quoi ?

La rhabdomyolyse est la destruction d'une ou plusieurs cellules des muscles du squelette, suites à un traumatisme, une intoxication ou un effort sportif inhabituellement intense et long, comme un marathon. Pour vous aider à retenir la définition de ce terme : rhabdo = rayé (muscle strié = muscle du squelette, par opposition aux muscles lisses comme le coeur, la vessie...) myo = muscle lyse = destruction. Elle se traduit différement d'un patient à l'autre, selon la cause et la gravité. La rhabdomyolyse peut entraîner des états graves et même la mort.

On parle de crush syndrome, de syndrome de compression, syndrome des ensevelis ou encore de syndrome de bywaters, car la rhabdomyolyse est le gros risque chez une victime d'un ensevelissement (effondrement d'un immeuble, accident avec compression d'un objet très lourd sur le corps...).

Causes

Plusieurs causes sont à l'origine de la rhabdomyolyse.

Lorsque le sang d'une artère ne circule plus normalement et n'alimente plus le muscle concerné (= ischémie, pouvant être provoqué par une embolie, un traumatisme...), cela peut causer une rhabdomyolyse. En effet, les muscles autour de la zone ischémiée ne sont plus alimentés en sang et se détruisent.

La consommation de drogues ou d'alcool peut engendrer une rhabdomyolyse

Les effets secondaires de certains médicaments, notamment les corticostéroïdes et statines. Les statines empêchent la synthèse du cholestérol mais entraînent une rupture des membranes de certains muscles striés.

Un choc électrique, comme un autre traumatisme, peut causer une rhabdomyolyse.

Une pratique sportive inhabituellement intense voire violente et longue peut causer une rhabdomyolyse.

La maladie de Parkinson aussi appelé syndrome parkinsonien, qui entraîne une rigidté musculaire croissante d'années en années, provoque parfois une rhabdomyolyse.

Le syndrome malin, qui est un ensemble de symptômes observés dans le cas d'une réaction à un traitement neuroleptique, peut expliquer la survenue d'une rhabdomyolyse/

Enfin, certains pesticides, une forte hypothermie ou hypethermie peuvent provoquer une rhabdomyolyse.

Mécanismes : comment se déroule une rhabdomyolyse ?

Lorsqu'un muscle n'est plus alimenté par le sang, comme dans le cas d'une victime coincée sous une poutre, la destruction des cellules musculaires provoquent la libération de la myoglobine dans le sang, qui est une enzyme. Or, la myoglobine une fois dans le sang, entraîne une réaction en chaîne, une série de perturbations métaboliques. A commencer par la souffrances des reins qui ne parviennent pas à la filtrer. Le patient peut vite tomber en insuffisance rénale. L'urine est rouge, couleur thé. Une hyperkaliémie va perturber le système cardio-vasculaire, avec une hypotension pouvant entraîner la perte de conscience, mais aussi de possibles troubles arythmiques et engageant le pronostic vital dans les cas les plus violents. Localement, le muscle ou les muscles concernés sont soit douloureux, soit faibles, soit sensibles au toucher, soit gonflés.

Symptômes de la rhabdomyolyse

Chaque patient aura son propre tableau de symptômes. On retrouve donc un ou plusieurs de ces symptômes chez un patient qui souffre de rhabdomyolyse Les signes d'une rhabdomyolyse se trouvent aussi dans les ananlyses biologiques.

Diagnostic de la rhabdomyolyse

Traitements et actions infirmières en cas de rhabdomyolyse

La première action que l'infirmière peut mettre en place pour traiter la rhabdomyolyse et d'hydrater pour éliminer les déchets que le corps a du mal à évacuer, notamment à cause de la faiblesse des reins. Donc si le patient peut boire, qu'il boive, mais généralement il sera perfusé dès sa prise en charge par une équipe médicale. Il peut même avoir besoin d'une dialyse dans les cas graves de rhabdomyolyse. Le médecin prescrit ensuite les thérapeutiques nécessaires pour éviter ou rétablir un état de choc : faire remonter la tension et traiter l'hypovolémie avec une perfusion intraveineuse de NaCl 0,9%, oxygène, scope (monitoring), prévenir l'insuffisance rénale et l'arythmie (réalisation d'ECG dès l'entrée du patient puis en surveillance).

Complications

Plusieurs complications peuvent arriver, selon les circonstances de la survenue de la rhabdomyolyse :

Rédaction, SEO et Développement Web : Lucie Manet, ancienne infirmière.

Pensez à faire vos cadeaux entre 2 soins infirmiers!!