Réaliser un ECBU : techniques soins infirmiers

Avoir des notions claires est importante pour la réalisation de cet examen trop souvent mal pratiqué : les règles d’hygiène ultra rigoureuses ne doivent surtout pas être négligées.

Définition et résultats de l’ECBU

Examen Cyto-Bactériologique des Urines : il s’agit simplement d’une analyse d’urine qui a pour objectif de mettre en évidence la présence ou non de germes ou d’autres éléments (sucre, albumine etc.). Lorsqu’il y a une infection urinaire, on dit que l’ECBU est positif (+), sinon il est négatif. Lorsqu’il y a présence de glucose (sucre) on suspecte un diabète.

RÉALISER UN ECBU

Pour que le prélèvement soit parlant, certaines précautions sont à prendre en terme d’hygiène. Si le patient urine lui-même dans le flacon, vous devez donc l’éduquer, en lui apprenant la marche à suivre. S’il ne peut pas réaliser ses autosoins, vous devrez pallier ce manque d’autonomie en faisant vous-même toutes les étapes de l’ECBU :

  • toilette intime au savon et à l’eau, rinçage, séchage
  • antisepsie avec du Dakin sur une compresse stérile
  • faire uriner le patient dans le pot prévu à cet effet, sans toucher l’intérieur ni les bords supérieurs du flacon, là où l’on visse le bouchon ensuite, pour éviter que d’éventuelles germes présentes sur les mains, s’immiscent dans le flacon. Idem pour le couvercle.

Puis l’infirmier remplit un bon de laboratoire, spécifique à chaque service et doit veiller à ce que le flacon soit transporté rapidement  au laboratoire : en cas d’impossibilité le laisser au frais.

Comment faire un ECBU chez un patient incontinent/ dépendant ?

Pour un patient incontinent, un sondage urinaire semble inévitable… Parfois certains soignants laissent la personne sur le bassin ou la chaise percée pour ensuite recueillir l’urine : la question se pose sur l’utilité d’un ECBU pratiqué ainsi. En effet, il faudra d’une part s’assurer de l’extrême propreté du seau ou du bassin, et préciser les conditions de réalisation de l’examen.

Si le patient est dépendant pour ses soins d’hygiène, parce qu’il n’arrive pas à se laver ou parce qu’il risque de ne pas respecter les règles d’asepsie, alors l’équipe soignante doit faire les soins d’asepsie.

LES SUITES DE L’ECBU

  • En cas de découverte d’une infection, un antibiogramme est réalisé si la prescription a été faite. Ainsi le médecin pourra choisir l’antibiotique le plus efficace pour combattre les germes.
  • Parfois c’est du sang qui est mis en évidence, pouvant alors justifier la prescription d’examens complémentaires.
  • le diabète et bien d’autres pathologies peuvent être soupçonnées selon les résultats (sucre, protéines, ph…)

 

3 thoughts on “Réaliser un ECBU : techniques soins infirmiers

  1. Effectivement, il s’agit là d’une précaution importante… En réalité, de nombreuses situations empêchent de suivre cette règle (patients déments par exemple, personnes partiellement incontinentes…) mais lorsque cela est réalisable bien sûr, le premier jet part dans la cuvette!

Laisser un commentaire