Les normes du bilan sanguin pour Infarctus du Myocarde

Prise de sang et diagnostic d’IDM

Chaque établissement hospitalier a ses propres protocoles en cas d’urgences. L’Infarctus du Myocarde en est une et voici les examens sanguins que peut prescrire le médecin ou qu’un protocole peut exiger. Nous indiquons ici les normes qu’un sujet sain doit présenter :

– Transaminsases :

TGO/ASAT : 5-35 UI/L
TGP/ALAT : 5-40 UI/L

Les transaminases sont élevés en cas d’IDM, à partir de la 8ème heure après le début de l’Infarctus, des  chiffres à leur maximum entre 24 et 34h, un retour à la normale entre les 3 et 5ème jours.

– Myoglobine (Mb) :

< 85 µg /l

Lorsque les muscles souffrent, cela se voit dans le résultat de la myoglobinémie, pas forcément en cas d’Infarctus donc. Il peut s’agir de rhabdomyolyse par exemple. Concernant l’IDM, le résultat est élevé (>100µg /l) vers la 2ème ou 3ème heure. Si le résultat est normal, on réitère l’examen 1h30 après.

– Créatine Kinase (CPK)

Homme 15-130 UI/L

Femme 15-95 UI/L

Cet examen biologique indique la taille de la nécrose en cas d’infarctus avec une élévation du résultat dès la 4ème heure de l’IDM, un retour aux normes entre le 2 et 4ème jour.

– LDH

<300 UI/L

Il est utile lorsque l’IDM est à déceler tard car l’élévation demeure pendant une semaine contrairement aux autres enzymes prélevés en cas d’IDM.

– Troponine

<0,2 μg/L)

Dans l’Infarctus le résultat dépasse 0,6 μg/L : indique la mort de cellules myocardiques et persiste dans le sang de manière élevée pendant 2 semaines.