Les 14 besoins de Virginia Henderson : démarche de soins infirmiers

Pourquoi utiliser les 14 besoins pour établir un projet de soins?

Parce qu’ils diminuent les risques de passer à côté d’un signe : parfois, il manque un élément pour finir le puzzle et trouver la cause d’un problème. En partant de la théorie de Virginia Henderson pour définir les problèmes d’une démarche de soins, on optimise la prise en charge. On cherche dons à repérer tout ce qui montre la perturbation des besoins comme indiqué plus bas.

Des exemples concrets à travers les soins infirmiers

1er Besoin : respirer

Parmi les 14 besoins, il est l’un des fondamentaux.

Le soignant cherche donc tout signe pouvant faire penser que le patient ne parvient à assurer le besoin vital qu’est la respiration. Pour cela, il faut connaître tous les signes montrant cette défaillance : cyanose, fréquence respiratoire élevée (tachypnée), difficulté respiratoire (dyspnée), gaz du sang ou saturation en oxygène perturbée… Pour n’oublier aucun élément, pensez toujours à explorer les actions déjà mises en place par l’équipe (rôle propre) et les prescriptions médicales (rôle sur prescription).

2ème Besoin : boire / Manger

PParmi les 14 besoins, il est l’un des fondamentaux.Evaluer la capacité à s’alimenter et s’hydrater demande la connaissance du patient, la surveillance de ses plateaux repas… Les diagnostics infirmiers qui en découlent peuvent être : pli cutané persistant (indique une déshydratation), mise en place d’une feuille de suivi qui révèle l’anorexie…

3ème besoin : éliminer

Parmi les 14 besoins, il est l’un des fondamentaux.

Surveillance de la diurèse, fiche de surveillance d’élimination des selles, administration de traitements si besoin. La surveillance de l’élimination concerne les personnes continentes mais avec un problème de santé (diarrhée, constipation, insuffisance) et avec les personnes incontinentes (changement de protection ou donner des protections au patient s’il n’en a pas et s’il est autonome pour s’en servir)

4ème besoin : se mouvoir et maintenir une bonne position

Essentiel à la vie : le mouvement est un besoin, ne serait-ce que pour aller chercher sa nourriture, aller faire ses besoins. Savoir se tenir assis ou debout également. D’ailleurs, l’alitement prolongé ainsi que la sédentarité entraîne des complications comme l’insuffisance veineuse.

5ème besoin : sommeil et repos

Sans sommeil, nous ne pouvons être vigilant et subvenir à nos besoins ou veiller à notre propre sécurité.

6ème besoin : s’habillet et se déshabiller

Dans notre société, ne pas pouvoir s’habiller pose un problème de pudeur, de vie sociale, de santé publique, d’hygiène. Pour se laver, il faut se déshabiller.

7ème besoin : température corporelle stable

Sinon, cela est signe de maladie comme l’infection.

8ème besoin : être propre

Essentiel pour ne pas attraper de germes, mycoses, virus, bactéries…

9ème besoin : éviter les dangers

10ème besoin : communiquer avec ses semblables

L’isolement est à ce titre, un besoin que l’infirmière doit repérer et qu’elle doit chercher à résoudre.

11ème besoin : agir selon ses croyances et valeurs

Pour être heureux !

12ème besoin : s’occuper en vue de se réaliser

13ème besoin : se divertir et se recréer

14ème besoin : apprendre

Pour en savoir plus sur Virginia Henderson, l’auteure de ces 14 besoins fondamentaux qui suivent les soignants tout au long de leur carrière.

Laisser un commentaire