lavage des mains

Lavage des mains simple : techniques, explications

Se laver les mains en soins infirmiers, c’est Fon-Da-Men-Tal : parfois on oublie de le faire, parfois on le fait à tort et à travers. Alors quelle est la meilleure technique pour le lavage des mains simple ?

Définition lavage des mains simple

Avant et après chaque soin, le soignant doit se laver les mains. Il s’agit d’éviter de contaminer le patient suivant avec les germes du patient précédent. C’est le lavage des mains simple. Les infirmiers le réalisent des dizaines de fois par jour !

Lorsqu’il existe un risque particulier d’infection, il est recommandé de faire un lavage plus poussé, appelé le lavage antiseptique.

Circonstances du lavage des mains simple

Il est le plus courant des nettoyages effectués par les soignants, au risque de négliger la technique… Les situations dans lesquelles il doit être pratiqué :

  • avant et après tout soin (sauf si besoin de procéder à d’autres méthodes de lavage plus rigoureuses)
  • avant et après le port de gants
  • lorsque les mains sont souillées sans risque de contamination infectieuse

Les bons gestes du lavage des mains

La technique consiste  à se mouiller les mains puis à les frotter avec un savon doux sur toutes les faces, entre les doigts (passer une main au-dessus de l’autre en croisant les doigts), sous les ongles, sur la totalité de la circonférence (prendre un doigt à pleine main et frotter de façon circulaire, pour chaque doigt, un par un), les poignets. Le rinçage doit favoriser l’évacuation microbienne avec le moins de risques possibles qu’il ne persiste sur les extrémités des phalanges : on recommande donc de rincer les doigts en commençant par leurs extrémités en formant une pince avec le main (ainsi l’eau s’écoule sur la main dans sa globalité) puis sur les poignets, en gardant les mains vers le haut. Seules 2 feuilles d’essuie-tout sont autorisées pour l’essuyage, se réalisant lui aussi des mains vers les poignets, en tamponnant pour éviter l’irritation de la peau. C’est seulement à la fin de cette étape que l’on ferme le robinet en s’aidant du papier utilisé : pas de contact entre la peau et la tuyauterie (nid à microbes). La durée globale est de 30 secondes (approximativement 20 secondes de savonnage et 10 de rinçage).

Résultat : les souillures sont éradiquées mais pas la flore transitoire ni résidentielle (les germes présents sur les mains ne sont pas détruits, selon appauvris).

Voir les méthodes de lavage antiseptique et de lavage chirurgical sur les autres fiches.