Hygiène en toutes circonstances en soins infirmiers

L'hygiène n'est pas le sujet favori des étudiants infirmiers. Pourtant, leur carrière dépend de leur maîtrise et de leurs connaissances en termes d'asepsie.

Risque infectieux : démarche de soins infirmiers

Dans bien des situations, l'infirmier est confronté à la potentielle contamination du patient : interventions chirurgicales, maladies contagieuses, baisse des défenses immunitaires...

Le lavage des mains antiseptique - chirurgical

Avant tous soins infirmiers invasifs, des précautions hygiéniques sont à prendre : lorsqu'un patient bénéficie de soins, il ne devrait jamais subir d'infection... Malheureusement, la progression des pratiques dans ce sens ne suffit pas à garantir un risque zéro.

Lavage des mains simple : techniques, explications.

Se laver les mains en soins infirmiers, c'est Fon-Da-Men-Tal : parfois on oublie de le faire, parfois on le fait à tort et à travers. Alors quelle est la meilleure technique pour le lavage des mains simple ?

Délais de conservation après ouverture des antiseptiques

Inutile d'utiliser un antiseptique s'il est périmé... Il existe de causes à la péremption de ce type de produits : une date limite dépassée ou un flacon ouvert depuis trop longtemps.

Un antibiogramme, qu'est-ce que c'est?

L'antibiogramme est un examen biologique consiste à mettre en évidence des germes sur un prélèvement pour pouvoir mieux le traiter. Il évite aussi la prolifération des bactéries multirésistantes en trouvant les traitements auxquels ces germes ne résisteront pas.

Hypothermie : urgences, traitements...

L’hypothermie fait partie des indicateurs importants, qui sont d’ailleurs souvent des indicateurs de gravité, puisqu’elle est présente dans les états de choc...

La bonne utilisation du gel hydroalcoolique

On voit trop souvent de soignants se rassurer par le fait qu'il passe régulièrement du gel hydroalcoolique, ou des particuliers l'utiliser en sortant des toilettes... En réalité, il est parfois totalement inefficace. Comment l'utiliser à bon escient?
L'hygiène n'est pas le sujet favori des étudiants en soins infirmiers... Pourtant, leur future carrière dépend de leur maîtrise et de leurs connaissances en termes d'asepsie.

Actes soignants : les règles d'hygiène de base

Certes en théorie, un soignant qui connaît sur le bout des doigts les bases de l'hygiène devrait ne pas rencontrer de souci dans les soins infirmiers. Cependant, lorsqu'on travaille longtemps dans un service, on est confronté à des changements de protocole, de nouveaux outils et produits auxquels les techniques de soins infirmiers doivent s'adapter. Le lavage des mains à beaucoup évolué depuis l'apparition de la SHA, et pas qu'en bien...

Encore une fois, pour un soin infirmier optimal à tous niveaux il faut un soignant qui sache se remettre en question en permanence : il n'est pas question de se blâmer lorsqu'on ne fait pas ce qu'il faut, mais d'aller toujours d'aller de l'avant.

Des fiches de soins infirmiers parfois trop isolées

En effet, on offre aux étudiants sur le web et dans les manuels, des fiches de soins toutes prêtes : il "suffit" de les apprendre pour être au point. Et bien non, car en cas d'imprévu, une situation d'urgence ou pour le moins inattendue le soignant qui a appris "bêtement" ne parvient à s'adapter pour conserver une hygiène la plus absolue possible. En mettant les fiches techniques destinées aux infirmiers et étudiants en lien avec d'autres domaines, on invite à la réflexion, au raisonnement. Par exemple, l'usage des gants paraît simple et suffisant pour se protéger des transmissions de germes, pourtant, ils sont si mal utilisés que l'effet est parfois inverse...


Contenus similaires ici ou ailleurs sur le web