Soins infirmiers en orthopédie, quelles spécificités ?

Grille AGGIR : évaluation de l

Grille AGGIR : évaluation de l'autonomie des personnes âgées

Définitions, concepts et utilisation de la grille AGGIR pour les soignants, ou futurs. On cherche ici à évaluer l'autonomie de la personne âgée afin d'envisager ou non une aide financière pour être soigné correctement.

Définition et concep

Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources : voilà ce que signifie (...)

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Récemment, si vous suivez un tout p'tit peu l'actualité, vous avez entendu parler de projet de loi rendant légale la réalisation de glycémies capillaires par les aides-soignantes. En soi, l'acte technique est simple, même s'il donne parfois du "doigt à retordre" !! Par contre, c'est (...)

Virginia Henderson : qui est cette femme dont le nom hante l

Virginia Henderson : qui est cette femme dont le nom hante l'esprit des infirmiers ? :-)

Parce qu'elle a conçu un système d'évaluation des besoins des patients, Virgina Henderson est très connue. Biographie, histoire, naissance des 14 besoins...

Biographie en bref

Née en 1897, Virgina Henderson a vécu presque 100 ans, décédée en 1996. Il faut croire qu'elle appliquait son concept des 14 (...)

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles

L'intégrité du matériel, sa date de péremption

Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)

Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

Soins infirmiers en orthopédie, quelles spécificités ? En orthopédie, l'infirmier est amené à réaliser des soins concernant divers actes chirurgicaux. D'une part, des soins propres à toute intervention chirurgicale et d'autre part des soins plus spécifiques à l'opération pratiquée.

Les soins infirmiers pour toute chirurgie


Soins préopératoires et soins postopératoires, avant et après toute prise en charge d'un acte de chirurgie, des surveillances et des soins "généraux" s'imposent. C'est-à-dire qu'ils sont systématiques pour toute chirurgie : surveillances des constantes au retour du bloc opératoire par exemple.
D'autres actes sont propres à chaque opération, selon le type d'anesthésie, la localisation de la chirurgie etc.

Les soins infirmiers en chirurgie orthopédique


Education du patient


Dans cet univers, une part importante du rôle infirmier concerne l'éducation du patient. En effet, en fonction de la localisation de l'intervention, des mouvements à faire ou à ne pas faire conditionnent la guérison du patient. Après la pose d'une prothèse totale de hanche par exemple, le patient ne doit pas s'asseoir trop bas. D'ailleurs, l'équipe de soins veille à ce qu'à son retour du bloc opératoire, le patient dispose du matériel adéquat, comme un rehausseur posé sur les WC. Ce dernier permet une assise avec un angle de 90° au niveau de l'articulation opérée, qui est à ne surtout pas dépasser au risque de luxer la prothèse. Dans ce cas, une opération pourrait s'imposer à nouveau, on parle alors de reprise de PTH.

Soins techniques


Mis à part l'éducation, il y a évidemment des soins spécifiques à chaque opération. Certains se font sur prescription du chirurgien orthopédique :

  • Réalisation des pansements

  • Administration de traitements (antalgiques, anticoagulants et autres au cas par cas)... Lors de ces soins, l'infirmier assure l'éducation du patient


D'autres font partie du rôle propre de l'infirmier, c'est-à-dire ce qu'il met en place par lui-même :

Publié dans la catégorie Traumatologie par Lucie Manet le : 03-02-2020 20:31

Commentaires

Envie de commenter ?