Accident vasculaire cérébral (AVC) : symptômes

Ulcère de l

Ulcère de l'estomac ou gastroduodenal

Définition de l'ulcère de l'estomac ou gastroduodénal

Qu'est-ce que l'ulcère d'estomac ou ulcère gastroduodénal ? Il est important de comprendre les différentes appellations de l'ulcère digestif. En effet, un ulcère gastroduodénal est un ulcère situé soit dans l'estomac, soit dans le duodénum (partie haute de l'intestin). (...)

Grille AGGIR : évaluation de l

Grille AGGIR : évaluation de l'autonomie des personnes âgées

Définitions, concepts et utilisation de la grille AGGIR pour les soignants, ou futurs. On cherche ici à évaluer l'autonomie de la personne âgée afin d'envisager ou non une aide financière pour être soigné correctement.

Définition et concep

Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources : voilà ce que signifie (...)

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Récemment, si vous suivez un tout p'tit peu l'actualité, vous avez entendu parler de projet de loi rendant légale la réalisation de glycémies capillaires par les aides-soignantes. En soi, l'acte technique est simple, même s'il donne parfois du "doigt à retordre" !! Par contre, c'est (...)

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles

L'intégrité du matériel, sa date de péremption

Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)

Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

Accident vasculaire cérébral (AVC) : symptômes L'AVC fait partie des urgences vitales. Il ment en péril le pronostic vital et peut également causer de lourdes séquelles (handicap moteur = paralysie des membres inférieurs, troubles de la parole...). Connaître ses symptômes est essentiel pour permettre sa bonne prise en charge, immédiatement. Le patient peut manifester un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Malaise : étourdissement, chute... avec ou sans perte de connaissance

  • Trismus : la bouche n'est plus symétrique, car la moitié droite ou gauche est paralysée. Cela se remarque lorsque le patient parle.

  • Trouble de la vue, plus précisément diplopie (le patient voit double) ou impossibilité de voir (on voit tout noir)

  • Difficulté à parler, que ce soit au niveau de la prononciation ou au niveau de l'élaboration d'une phrase

  • Confusion mentale : la personne a des propos incohérents

  • Paralysie d'un membre ou d'une moitié droite ou gauche du corps : le patient tombe parce qu'il ne contrôle plus sa jambe droite par exemple. Cette paralysie peut commencer par un engourdissement.

  • Engourdissement d'un membre, faiblesse, difficulté à contrôler

  • Céphalée : maux de tête (causée par une hypertension sévère, pouvant annoncer un AVC imminent), souvent sévère

  • Nausées ou Vomissements

  • Hypertension artérielle ++ : ici, on ne parle pas d'une hypertension à 15/6, mais plutôt à 20/10 par exemple, même s'il ne faut pas négliger les exceptions. Ce sont généralement les hautes hypertensions qui font craindre un AVC.


Certains services hospitaliers ont des protocoles, permettant aux infirmiers d'administrer des traitements en cas de suspicion d'AVC. On administre par exemple un antihypertenseur comme le Oxen, en pousse seringue électrique, pour faire baisser une forte pression artérielle dont on craint qu'elle provoque un AVC. Dans tous les cas, le médecin doit être prévenu par l'équipe médicale, ou dans la vie civile, le 15 doit être appelé afin que le SAMU se déplace et prenne en charge le patient immédiatement. En effet, plus l'AVC dure, plus les complications sont lourdes, avec un risque de décès potentiel.

En savoir plus sur l'Accident Vasculaire Cérébral ?

AVC : facteurs de risque
AVC : causes
AVC : diagnostic
AVC : symptômes
AVC : traitement
AVC : complications

Publié dans la catégorie Cardiologie par Lucie Manet le : 05-04-2012 12:00

Commentaires

Envie de commenter ?