Accident vasculaire cérébral (AVC) : causes

Ulcère de l

Ulcère de l'estomac ou gastroduodenal

Définition de l'ulcère de l'estomac ou gastroduodénal

Qu'est-ce que l'ulcère d'estomac ou ulcère gastroduodénal ? Il est important de comprendre les différentes appellations de l'ulcère digestif. En effet, un ulcère gastroduodénal est un ulcère situé soit dans l'estomac, soit dans le duodénum (partie haute de l'intestin). (...)

Grille AGGIR : évaluation de l

Grille AGGIR : évaluation de l'autonomie des personnes âgées

Définitions, concepts et utilisation de la grille AGGIR pour les soignants, ou futurs. On cherche ici à évaluer l'autonomie de la personne âgée afin d'envisager ou non une aide financière pour être soigné correctement.

Définition et concep

Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources : voilà ce que signifie (...)

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Récemment, si vous suivez un tout p'tit peu l'actualité, vous avez entendu parler de projet de loi rendant légale la réalisation de glycémies capillaires par les aides-soignantes. En soi, l'acte technique est simple, même s'il donne parfois du "doigt à retordre" !! Par contre, c'est (...)

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles

L'intégrité du matériel, sa date de péremption

Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)

Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

Accident vasculaire cérébral (AVC) : causes Chaque maladie a ses propres causes. Dans le cas de l'AVC, plusieurs choses peuvent expliquer sa survenue. Les causes de l'AVC sont prises en compte dans le traitement à court terme et à long terme. L'AVC est soit ischémique (=thrombotique, une thrombose étant un caillot qui bouche une artère cérébrale, empêchant l'alimentation en sang et donc en oxygène), ou hémorragique (une artère rompue engendre une hémorragie cérébrale mortelle, comme dans le cas d'un anévrisme).

Causes de l'AVC thrombotique ou AVC ischémique


Plusieurs choses peuvent conduire à la formation d'un caillot (= thrombose) dans une artère cérébrale, simultanées ou non :

  • Hypercholestérolémie (excès de cholestérol) de longue date, formant des dépôts dans la lumière artérielle (diamètre interne de l'artère), diminuant progressivement l'espace dédié à la circulation sanguine

  • Antécédent personnel d'athérosclérose (présence de plaques d'athérome sur la paroi interne des artères, réduisant l'espace dédié à la circulation sanguine


Pour en savoir plus sur les circonstances favorables à un AVC ischémique, je vous invite à découvrir plus bas, l'onglet "facteurs de risque".

Causes de l'AVC hémorragique


L'hémorragie cérébrale peut être provoquée par une rupture d'anévrisme cérébral. L'anévrisme est une dilatation anormale d'une artère, qui rend la paroi artérielle fragile et sous pression. Un excès de pression artérielle va alors rompre cette artère, engendrant une hémorragie souvent fatale car puissante et impossible à stopper sans intervention chirurgicale.

  • Hypertension artérielle chronique

  • Alcoolisme + Tabagisme chronique

  • Traitement anticoagulant mal toléré

On considère également que le stress aggrave le risque de causer un AVC, et même un accident cardiovasculaire en général (ce qui inclut donc l'infarctus).
Pour en savoir plus sur les circonstances favorables à un AVC hémorragique, je vous invite à découvrir plus bas, l'onglet "facteurs de risque".

En savoir plus sur l'Accident Vasculaire Cérébral ?

AVC : facteurs de risque
AVC : causes
AVC : diagnostic
AVC : symptômes
AVC : traitement
AVC : complications

Publié dans la catégorie Cardiologie par Lucie Manet le : 05-04-2012 12:00

Commentaires

Envie de commenter ?