Les pansements d’escarre : matériels et techniques

Pour le soin d’escarre, il faut de la persévérance… même si on a compris le rôle du pansement. Pour cela nous allons faire un tour d’horizon sur chaque matériel proposé actuellement, et comptons sur vous pour nous donner vos informations les plus neuves possibles.
Les plaques pour les pansements d’escarre
L’escarre de stade 1, appelé érythème est très vite soigné grâce à a pose d’un pansement hydrocolloïde : adhésive et fine, elle peut être opaque ou transparente, et plus ou moins souple selon les marques. Elle constitue une seconde peau et protège de l’agressivité des plans durs. […]

Escarre : stade 1

escarre-stade-1

L’érythème
Le premier stade de l’escarre est l’érythème : cette rougeur est décelable car elle persiste dans le temps contrairement aux marques que notre peau peut avoir momentanément. […]

Escarre stade 2 : la phlyctène.

escarre-stade-2

On risque parfois de la confondre avec une nécrose. En effet, la phlyctène contient soit un liquide séreux, soit une collection de sang donnant une apparence noire comme celle d’un escarre de stade 4.
Quels soins apporter pour stade N° 2?
La phlyctène doit être percée à l’aide d’un scalpel, stérile. […]

Escarre stade 4 : soignez la nécrose (scarification, soins)

escarre-stade-4

Stade le plus grave de l’escarre, la nécrose doit être vite enrayée pour éviter qu’elle atteigne l’os.
La scarification au stade nécrotique
Rappelons que le soin d’escarre est un pansement stérile.

Pour ôter l’épiderme devenu noir, nous devons ramollir la croûte : ensuite celle-ci pourra être nettoyée à l’eau stérile. Si cette étape n’est pas effectuée la nécrose ne peut être retirée sans blesser et faire saigner la plaie. […]

Escarre stade 3 : ulcère

Qu’est-ce qui caractérise l’ulcère concrètement? Le troisième stade de l’escarre se soigne-t-il comme un simple ulcère?
Principes de l’ulcération dûe à l’altération cutanée
Sur ce type de plaie béante où l’on voit clairement la chair, le rôle infirmier est de favoriser le bourgeonnement caractérisé par une rougeur saine des tissus. Pour cela on doit retirer les excès de fibrine (filament jaunâtre ici en bas de l’image) qui ralentit le processus de cicatrisation. […]

Matelas anti-escarre : intérêt, utilisations par les soignants

Même si les patients se plaignent de ne pas être bien installés sur leur matelas anti-escarre, celui-ci peut leur éviter bien des souffrances… En empêchant la survenue de l’escarre, on retarde la dégradation de l’état général et la douleur que c’est…
Comment fonctionne un matelas anti-escarre?

Selon les modèles, le matelas s’adapte aux besoins du patient en terme de changement des points d’appui : certains sont réglables de manière à ce que le matelas soit plus ou moins ferme à certains endroits, pendant une durée variable. […]

Prévention d’escarre : le soin c’est bien, le reste c’est mieux !

Soyons vigilants : une rougeur passée inaperçue est la porte ouverte à bien des dégâts…
PRÉVENTION DE L’ESCARRE PAR L’ALIMENTATION
On pense avoir fait notre travail lorsqu’on a effleuré un talon ou un sacrum… Mais on peut faire bien mieux. Les personnes âgées sont souvent dénutries, de par la physiologie du vieillissement : c’est-à-dire qu’elles manquent de protéines. Pour cela il existe des compléments alimentaires à administrer sur prescription médicale et à condition que la personne ne soit pas à risque de se déshydrater. […]