Escarre : stade, 1, 2, 3 et 4 – Causes, traitements…

Souvent constatée chez des personnes âgées, l’escarre est aussi présente à tout âge, chez un patient souffrant d’une altération de la mobilité et d’autres problèmes (déshydratation, dénutrition). La maladie évolue en 4 stades, parfois très rapidement (quelques jours). Les soins infirmiers doivent donc être entamés dès l’apparition de la moindre rougeur sur un point d’appui. […]

Injections intraveineuses directes et lentes : IVD et IVL.

IVD

Principe Pour soigner certains problèmes de santé, l’infirmier peut être amené à réaliser une injection intraveineuse directe, dite IVD. Cette voie d’administration permet une efficacité rapide du médicament. On l’utilise notamment avec du Lasilix. Cette rapidité d’action thérapeutique doit faire redoubler de vigilance quant au choix du médicament, son dosage, les antécédents du patient… Technique […]

Préparation de perfusion, d’injection : technique

preparation injection

Contexte Parmi les nombreux soins infirmiers pratiqués, la préparation d’injections ou de perfusions est sans doute le plus fréquent. Cette étape demande des précautions à plusieurs égards : risque infectieux utilisation des bons produits de dissolution (risque de précipitation, de cristallisation) précision du dosage purge L’objectif est d’administrer un traitement par voie intraveineuse, intramusculaire ou […]

Les pansements d’escarre : matériels et techniques

Pour le soin d’escarre, il faut de la persévérance… même si on a compris le rôle du pansement. Pour cela nous allons faire un tour d’horizon sur chaque matériel proposé actuellement, et comptons sur vous pour nous donner vos informations les plus neuves possibles.
Les plaques pour les pansements d’escarre
L’escarre de stade 1, appelé érythème est très vite soigné grâce à a pose d’un pansement hydrocolloïde : adhésive et fine, elle peut être opaque ou transparente, et plus ou moins souple selon les marques. Elle constitue une seconde peau et protège de l’agressivité des plans durs. […]

Soins infirmiers : perfusion par KTC, techniques

La pose de cet accès veineux central relève du rôle du médecin. L’infirmière quant à elle intervient pour l’administration des solutés, le nettoyage du pansement qui protège le point de ponction… Regardez cette vidéo sur la pose d’un KTC :

 

Le positionnement du KTC
Comme on l’aperçoit sur cette image, le pansement sera réalisé au niveau de la base du cou par l’infirmière. C’est en effet dans la veine jugulaire que le docteur pose la perfusion du KTC. […]

Les mesures de protection : définition, principes des lois protectrices

Indispensable pour assurer la sécurité financière et sociale des personnes fragiles (handicap, démence…), les mesures de protection nomment un responsable (personne ou institution) qui veille à ce que les biens financiers et matériaux que possèdent un individu.
Quelles sont-elles?
A ce jour, il existe quatre mesures de protection : le mandat, la sauvegarde de justice, la curatelle et la tutelle. Elles varient par la restriction qu’elle impose à son bénéficiaire, selon les capacités de celui-ci à gérer ce qu’il a en sa possession. […]

Coproculture : définition, intérêts et explications du prélèvement

Il s’agit là du recueil de selles, qu’on effectue à la recherche de la cause qui saura expliquer certains symptômes : pour cela le prélèvement est motivé par un syndrome digestif.
Le syndrome à l’origine de la coproculture
Quand une personne souffre de troubles digestifs, notamment de diarrhées à répétition, ou quand on suspecte la présence de sang dans les selles, le médecin prescrit une analyse des selles. […]

Hémoculture : définition et déroulement du soin

Ce sont des prélèvements sanguins réalisées dans des tubes spéciaux : ils sont grands et larges et demandent donc des corps de pompe adaptés. On a recours à cette technique lorsqu’on craint un choc septique : grâce à ce prélèvement, le laboratoire identifie l’agent infectieux et la résistance qu’il exerce face à chaque antibiotique. C’est l’antibiogramme.
Technique de prélèvement à hémoculture
C’est un prélèvement sanguin, qui nécessite donc le port de gants à usage unique. Il y a deux tubes : l’un est anaérobie l’autre est aérobie. […]