feme agee

Alzheimer : diagnostic et examens complémentaires – Soins infirmiers

La maladie d’Alzheimer ressemble à d’autres maladies aux symptômes similaires. Il est important de réaliser des examens pour poser ou non le diagnostic d’Alzheimer.

Diagnostic Alzheimer : rôle infirmier

Si l’infirmier ne réalise pas le diagnostic, il doit néanmoins comprendre les méthodes utilisées pour l’établir car il devra communiquer avec l’équipe, éventuellement la famille sur les résultats des tests : cela permet de mettre en place des actions adaptées à chaque patient, selon l’évolution de la maladie, d’accompagner la famille.

Le Test MMS : le Mini Mental State Examination encore appelé Test de Folstein. Il permet d’évaluer la mémoire en faisant retenir une série de mots simples, et en posant quelques questions à la personne. Le test est noté sur 30 points : si inférieur à 24 le diagnostic de démence d’Alzheimer est probable mais dépend encore d’un examen : l’IRM ou le scanner.

Le test MMS consiste à faire :

  • retenir des images
  • des mots ou suites de mots
  • des calculs simples
  • dire la date du jour ou citer un événement important (qui est le président de la république ?)

 

L’IRM ou le scanner : il révèle l’atrophie du lobe temporal (diminution de la taille, accompagnée de dégénérescence de cellules nerveuses).

Au-delà de ces examens, l’observation et l’analyse permettent de déceler des troubles du comportement très spécifiques. Le patient atteint d’Alzheimer revit souvent une époque ancienne, un peu comme un rêve éveillé. Ils sont perdus dans le temps et/ou dans l’espace, ce qui entraîne une désorientation mais aussi une alimentation déséquilibrée. J’ai souvenir de cette dame qui avait été hospitalisée pour dénutrition. Elle ne mangeait que du café avec des biscuits trempés dedans (plus facile à manger quand on n’a plus de dents ni de dentier !). Elle n’avait plus aucun repère dans le temps. Alzheimer a été diagnostiqué par un géronto-psy.

Diagnostics différentiels Alzheimer

Grâce à l’imagerie médicale, il est possible de discerner certains troubles courants en gériatrie, comme :

  • démence vasculaire
  • Hydrocéphalie à pression normale
  • Maladie de Creutz feld Jacob
  • Démences sous corticale

Le diagnostic permettra de prescrire le bon traitement, et pas uniquement un traitement symptomatique.