Actions infirmières face à l’Infarctus Du Myocarde : fiches

Rôle propre IDE face à l’IDM

D’elle-même, l’infirmière réalise plusieurs actions visant à maintenir l’état de santé le plus stable possible, à déceler d’éventuelles complications. Les actions IDE du rôle propre :

– Position assise ou demi-assise du patient : favoriser une bonne respiration/oxygénation, diminuer l’angoisse

– Repos strict au lit : tout effort peut aggraver la situation, risque de malaise.

– Mise en place d’une surveillance des constantes par monitoring (pression artérielle, pulsations, saturation, ECG, alarmes)

– Mise à disposition de la sonnette avec éducation du patient : appeler en cas d’aggravation des douleurs, de malaise… : refaire ECG en cas de douleur supplémentaire

– Informer le patient et répondre à ses questions de manière à le rassurer, le soutenir

– Vérifier la présence du matériel nécessaire : trinitrine, héparine, anticoagulant, antalgique…

– Prévention des complications liées à l’alitement (éviter escarres, thrombose, constipation…)

– Surveiller l’apparition d’éventuelles complications de l’IDM : récidive, oedème aigu de poumon, phlébite, embolie pulmonaire, péricardite (et donc connaître les signes de chacun sur le bout des doigts!!! :))

Actions IDE face à l’Infarctus : rôle sur prescription (ou protocoles)

Généralement, les services de soins (en cardiologie et dans les autres services) ont prévu des protocoles pour les urgences. L’infirmière peut ainsi agir rapidement ou solliciter le médecin pour la prescription d’actions IDE :

Bilan sanguin selon prescription ou protocole (peut contenir : NFS, Gr RHésus, Troponine, myoglobine, CPK, ASAT ALAT, LDH, cholestérol…)

Pose de perfusion aux deux bras

– Programmer selon prescription ou protocole : échographie cardiaque, holter, coronarographie

– Gaz du sang : surveillance de l’hypoxie

– Administration des thérapeutiques :

->Trinitrine en Seringue électrique le plus tôt possible pour limiter la nécrose du myocarde

-> Anticoagulant (risque de phlébite lié à l’alitement et au muvais état du système cardiovasculaire)

->Antalgique

->Oxygénothérapie pour pallier à la difficulté d’oxygénation du corps

Actions à long terme

L’éducation du patient en complément des informations données par le médecin est majeure pour éviter la récidive à moyen ou long terme :

– Diminuer les facteurs de risque : cholestérol, diabète, surpoids…

– Savoir réagir en cas de symptômes : appeler le 15, prendre une dose de Trinitrine, rester assis, calme…