Vidange sonde urinaire - sac collecteur


Lorsqu'un patient porte une sonde urinaire (sonde provisoire ou sonde à demeure), l'équipe soignante doit veiller à vider la poche qui recueille les urines (appelé "sac collecteur") régulièrement.

Précautions avant la vidange de sonde urinaire

Vous devez savoir plusieurs choses à propos de la situation du patient :
  • la sonde est-elle provisoire ou à demeure ? (la sonde à demeure est une sonde posée "pour toujours" chez un patient souffrant d'incontinence urinaire)
  • une diurèse est-elle en cours (surveillance des ruines) ?
  • que disent les dernières transmissions (quantité, apparence des urines ?)
En fonction de ces données, vous saurez exactement comment agir au moment de la vidange de la sonde.

On vide la poche lorsque cela est nécessaire, en conservant les urines dans un bocal en cas de diurèse.

Technique pour vider un sac collecteur

Ayez toujours en tête que l'infection urinaire est la première cause d'infection nosocomiale. Ce risque est plus élevé lorsqu'on porte une sonde urinaire, car un "corps étranger" (la sonde) loge dans la vessie. Il faut donc éviter tous les gestes qui pourrait communiquer des germes au sac collecteur comme à l'ensemble de la sonde.
  • Lavez-vous les main (lavage simple)
  • Enfilez des gants à usage unique non stériles
  • Ôtez le sac collecteur du dispositif qui le fixe au lit
  • Ouvrez le robinet du sac collecteur au-dessus du bocal sans que le sac ne touche le bocal, qui est potentiellement un nid à bactéries
  • Fermez le robinet et essuyez l'orifice avec une compresse que vous jetez ensuite
  • Remettez le sac collecteur sur sa fixation et assurez-vous que rien n'empêche le bon écoulement des urines (sac bien vertical, sonde non coudée, non écrasée par la barrière du lit par exemple)
  • Avant de vider le bocal, relevez la quantité d'urines si une diurèse est en cours, mais aussi l'aspect des urines en cas d'aspect anormal ou dans les suites d'une chirurgie du petit bassin (très important notamment en cours d'irrigation)
  • Vider le bocal dans les toilettes et tirez la chasse d'eau
  • Jetez vos gants et lavez-vous les mains
  • Le bocal est ensuite stérilisé

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • - Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • - L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • - Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • - Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !

    
    

    Contenus similaires ici ou ailleurs sur le web