<

Psoriasis : principes et traitement efficace


a target="_blank" href="/images/psoriasis.jpg"> Le psoriasis fait partie des maladies dermatologiques relativement fréquentes avec l'eczéma. Elles se ressemblent et pourtant, n'ont pas les mêmes causes et mécanismes.

Mécanisme physiopathologique

Le psoriasis est causé par une production cellulaire trop importante trop rapide à certains endroits du corps, provoquant des tâches plus ou moins grosses et nombreuses. Il existe plusieurs formes de psoriasis :
  • Psoriasis en gouttes (boutons de type vésicules)
  • Psoriasis en plaques
  • Psoriasis des ongles
  • Psoriasis des plis (aisselles, derrière les genoux, pli du coude etc.)
  • Psoriasis du cuir chevelu
  • Psoriasis rhumatismal
  • Pour le psoriasis en plaques, on constate une pellicule blanche sur une lésion plane ou légèrement volumineuse, avec ou sans prurit (démangeaison).
Le psoriasis gratte, un peu comme l'eczéma, parfois même pire selon certains patients qui ont la chance de connaître les 2 maladies ! L'apparence (plaques rouges ou blanches ou boutons) rend la vie sociale difficile : aller à la piscine ou même aller travailler est parfois, un calvaire psychologique, de supporter le regard des autres, d'assumer d'avoir des problèmes de peau.

Le psoriasis n'est pas contagieux, mais il est héréditaire. Contrairement à l'eczéma, le psoriasis ne se guérit pas (sauf pour ceux qui suivent le régime Pagano, à vie et strictement) : les crises évoluent par périodes, avec certains moments de latence (aucun symptôme).

On considère que les facteurs déclencheurs sont multiples : anxiété, stress, allergies, surmenage, sentiment d'abandon, problèmes d'alimentation, infection...

Attention aux informations sois-disant miraculeuse sur le web

Internet pullule d'intox à propos du psoriasis. De nombreux sites proposent des traitements ou des solutions naturelles miraculeuses qui hélas, ne le sont pas. Comme si un véritable marché financier se délectait de faire croire à tous les psoriasiques qu'en achetant de la spiruline, des capsules d'huile de krill et autres produits naturels en vogue, ils allaient enfin pouvoir vivre normalement. Je ne parle même pas des cures qui vous monopolisent plusieurs semaines pour laisser le pso réapparaître aussitôt. C'est faux. Même le bicarbonate de soude ne permet pas de stabiliser tous les psoriasis. La seule chose qu'une personne atteinte de psoriasis peut faire est veiller à son bien-être physique et moral, se détendre, dormir autant qu'il en a besoin, et le point important selon moi : l'alimentation. Manger des produits frais, cuisiner soi-même et éviter le trop de glutent et de lactose, a aidé tous les psoriasiques que j'ai rencontré, même si le résultat n'était pas à 100% mais plutôt à 50% de diminution des plaques. Pour ceux qui tentent le régime strict alcalinisant ou les conseils du Dr Pagano, le succès est presqu'à 100%. Je vous invite à lire le blog BBKUM avec les témoignages.

Même les médecins ne savent plus où donner de la tête !

A part vous prescrire du Daivobet ou des séances d'UV qui rendent le quotidien plutôt contraignant, les médecins ne font pas grand chose. Sur tous les témoignages de patients, très peu ont eu des conseils sur l'alimentation alors que cela semble vraiment être la clé. Pour l'anecdote, j'ai vu un généraliste confondre le pso avec une verrue, et un dermato confondre le pso des ongles avec une mycose...

Les recettes miracles du psoriasis de mon point de vue

3 facteurs primordiaux jouent sur l'importance du psoriasis :
  • l'alimentation alcalinisante
  • le soleil !
  • le bien-être global
N'achetez pas tous les produits qu'on vous vend comme exceptionnel sur le web. Je sens que je vais me faire des amis... ;-)

Traitement et prévention du psoriasis

Actuellement, c'est le Daivobet qui est le traitement le plus souvent prescrit, le plus efficace. Il s'agit d'un gel à appliquer uniquement sur les lésions en veillant à secouer le flacon avant l'utilisation. Lorsqu'il est utilisé sur une longue période, le Daivobet doit être arrêté progressivement une fois la crise soignée et estompée. En effet, ce traitement contient des corticoïdes auxquels le corps devient "accroc" : un arrêt brutal peut entraîner une rechute flagrante. On déconseille l'exposition au soleil avec l'utilisation de Daivobet. Entre les crises de psoriasis, il convient d'hydrater la peau avec des crèmes comme Dexeryl ou autre produit hydratant doux, adapté aux peaux atopiques (fragiles, sèches et réagissant fort aux agressivités extérieures, allergies...)

Traitement, astuce naturelle efficace

Les malades du psoriasis sont souvent désespérées, face à l'inefficacité des traitements et leurs efforts vains à diminuer les facteurs de risque. J'ai souvenir d'une patiente qui avait réussi à stopper la maladie dans un premier temps en prenant 2 gouttes d'huile essentielle de Pin Sylvestre sur un carré de sucre, tous les 2 jours (qui oblige le corps à libérer un peu de cortisone naturelle). Elle n'avait plus du tout de plaques pendant 6 mois. Puis du jour au lendemain , l'huile essentielle de pin sylvestre n'a plus du tout fonctionné. C'était sans doute une accommodation du corps à la cortisone. Au final, elle avait opté pour un régime alcalinisant (alcalin est l'opposé d'acide). En effet, la nourriture moderne est acidifiante, et à vrai dire, presque tout ce que nous mangeons est acidifiant (il acidifie le sang, ce qui n'a rien à voir avec l'acidité perçue au goût). Elle a beaucoup diminué son psoriasis de cette façon, tout en utilisant par période de l'huile essentielle de pin sylvestre.

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !

    
    

    Contenus similaires ici ou ailleurs sur le web