Dépilation / Rasage préopératoire : intérêt et techniques


Avant tout acte chirurgical réalisé au bloc opératoire, la dépilation est de rigueur. Il existe quelques principes à respecter pour qu'elle soit efficace et confortable pour le patient.

Dépiler ou raser ?

Certains professionnels de santé insistent sur la différence entre raser et dépiler un patient.

En effet, le mot "raser" fait référence à l'usage d'un rasoir à lames, et cet usage est interdit lors de la préparation du patient en vue d'une opération. Or, ce type de rasage provoque des microcoupures qui sont une porte d'entrée pour les germes, sans parler d'éventuelles tâches de sang sur les draps, même minimes. Pour aller au bloc, le patient et son environnement (lit), doivent être impeccables ! On dit plutôt "dépiler" (et non pas "épiler"!!!). On pourrait aussi dire "tondre" puisque les soignants qui effectuent le rasage préopératoire utilisent généralement une tondeuse électrique.

Pourquoi préconise-t-on une dépilation préopératoire ?

Les poils, vous le savez déjà, sont un nid à microbes. On y trouve toutes sortes de germes, il ne faudrait surtout pas que l'un d'eux se loge dans la plaie opératoire, contamine le bloc etc. Donc, parmi les soins corporels avant de passer au bloc, il y a le rasage dépilatoire.

Technique

La dépilation ne demande pas de dextérité particulière, contrairement à de nombreux autres soins infirmiers. Elle demande surtout de respecter quelques principes :
  • hygiène :
    • la dépilation s'effectue sur un patient propre, idéalement entre les 2 douches préopératoires, afin de bien rincer les poils !
    • utiliser une tondeuse fournie par le service (matériel médical), que vous nettoierez après utilisation (enlevez la tête de l'appareil et nettoyez le à la brosse, avec une compresse imbibée d'antiseptique et jetez la lame dans le container à déchets coupants)
  • efficacité de la dépilation :
    • le but, c'est de ne plus avoir de poils au niveau du site opératoire et ses contours. Généralement, on dépile jusqu'à 20 centimètres autour, en nettoyant la moitié du membre ou tout le membre, ou toute la zone abdominale par exemple.
    • Pour éviter les coupures et la douleur, évitez de raser à rebrousse-poils et tendez la peau afin de ne pas coincer la tondeuse dans un recoin !! ;-)

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !