Complications de l'alitement : surveillance infirmière


L'alitement est un vrai "nid à complications". Le fait de ne pas bouger n'est vraiment pas normal pour l'humain, si bien que plusieurs problèmes peuvent survenir, plus ou moins graves. L'infirmier doit en permanence guetter les 1ers symptômes de complications de l'alitement pour les contrecarrer et agir en prévention.

Complications infectieuses

En restant alité ou immobile (toute la journée en fauteuil, c'est mieux que dans un lit mais cela engendre les mêmes risques que l'alitement), plusieurs fluides corporels stagnent et risquent de provoquer des infections :
  • urinaires par stase des urines dans la vessie (c'est comme de laisser macérer quelque chose, cela finit par s'infecter)
  • pulmonaires par stase des sécrétions bronchiques, tandis que la marche ou le sport permet d'expulser ses sécrétions, de même que le rire. Alors, vous avez l'obligation de faire rire vos patients !!

Complications cardiovasculaires

En restant immobile et qui plus est allongé, le sang circule moins bien. Le risque thromboembolique (phlébite) est donc important, d'autant plus si le patient est déjà risque (présence de varices, antécédent de phlébite ou d'opération des varices, antécédents familiaux, sédentarité). La phlébite n'est pas le seul risque, car un caillot sanguin peut aussi obstruer une artère pulmonaire, provoquant ainsi une embolie pulmonaire.

Complications digestives

Le péristaltisme (mouvements automatiques de l'intestin qui permettent l'évacuation des elles) est bien moins efficace lorsqu'on est alité. Le risque de constipation est bien réel chez un patient alité.

Complications cutanées

A force d'être toujours sur les mêmes points d'appui, le corps exerce une pression permanente sur certains endroits. Cela peut entraîner des escarres, que le patient soit alité quelques heures ou plusieurs années. La progression d'un escarre du stade 1 à 4 peut être fulgurante, tandis que la guérison est parfois très longue voire impossible malgré les bons soins de l'équipe. Elle est une complication de l'alitement les plus fréquentes, fort présente en EHPAD et en services de gériatrie.

Complications rumathologiques

L'alitement entraîne des complications au niveau :
  • des muscles : fonte musculaire
  • des tendons : rétrécissement rendant la mobilité encore plus difficile
  • des articulations : enraidissement des articulations avec les douleurs que cela engendre
Ces complications rendent difficile le retour à une vie normale, sans parler des douleurs que cela entraîne. Certains patients alités à long terme (handicaps lourds) bénéficient de séances de kiné qui viennent compenser ces problèmes autant que possible, afin que le patient garde le plus de mobilité possible.

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !