Calcium et vitamine D : normes, intérêt, interactions, traitement...


Connaître les normes de ces deux éléments sanguins, comprendre leur importance et leur corrélation : des notions fondamentales en soins infirmiers.

Normes Calcémie (taux de calcium dans le sang)

Au cours d'une prise de sang, le médecin recherche le dosage du calcium, à la recherche d'une éventuelle carence. On considère qu'une calcémie est normale lorsqu'elle se situe entre 2.2 et 2.6 mmol/l.En dessous, on est en hypocalcémie. Au dessus, on est en hypercalcémie.

La calcémie est un élément fondamental pour prévenir ou comprendre d'éventuelles problèmes de santé : fractures osseuses, problèmes cardiaques, lithiases... En effet, une hypocalcémie est un facteur de risque de fracture, tandis qu'une hypercalcémie est un facteur de risque de lithiase rénale (calcul pouvant être provoqué par des minéraux, du calcium...) par exemple.

Normes Vitamine D

Essentielle pour une bonne assimilation du calcium entre autres, la vitamine D suscite de nombreuses recherches médicales et des découvertes importantes ces dernières années. En effet, de plus en plus de médecins la prescrivent en ampoule, de façon systématique. Cela a commencé d'abord auprès des personnes âgées, puis la tendance a gagné les personnes actives. Eviter la carence en vitamine D est devenu une règle importante pour la prévention des fractures mais pas seulement. Des études montrent en effet que la carence en vitamine D est un facteur de risque de cancer et de diabète, en plus de l'ostéoporose que l'on connaissait déjà.

Le dosage de la vitamine D est dans la norme lorsqu'il se situe au-dessus de 75 nmol/l (sur le relevé d'analyses, il s'agit du dosage 25-hydroxyvitamine D).

Une faible présence de vitamine D dans le sang peut évoquer une hypothyroïdie, une insuffisance rénale ou hépatique, un alcoolisme... Elle est aussi causée par la prise de barbiturique. La vitammine D est influencée par et influence de nombreux fonctionnements de l'organisme.

Lien entre calcium et vitamine D

En vérifiant que le calcium est bien dans la norme, on s'assure que le corps bénéficie d'apports suffisants pour la consolidation osseuse. Cependant, même si le résultat est dans la norme, la consolidation osseuse peut rester insuffisante par manque de vitamine D. Cette dernière, de plus en plus considérée comme une hormone, bien plus que par une vitamine, aide à l'assimilation du calcium. Autrement dit, le calcium dans le sang n'est pas forcément ensuite fixé sur l'os. Le calcium se fixe mieux dans le squelette lorsqu'il y a un apport suffisant en vitamine D, chose que l'on ne peut vérifier par une simple prise de sang.

Résultats de calcémie et vitamine D et conduites à tenir

Les médecins prescrivent rarement la calcémie ou la vitamine D. S'ils le font, c'est généralement que le patient a un risque de déficit en calcium et/ou en vitamine D, soit qu'il est traité pour une hypocalcémie, une ostéoporose ou autre traitement pouvant influencer la calcémie ou le taux de vitamine D dans le sang. En cas de résultat inférieur à la norme, le médecin propose dans la plupart des cas un traitement (cacit D3 par exemple).

Le patient, son entourage ou l'équipe de soin doit veiller à ce que l'alimentation favorise l'apport en calcium et en vitamine D. On trouve du calcium dans bien d'autres aliments que les produits laitiers : sardines, saumon, haricots, lentilles, épinards... Encore une fois, l'alimentation variée et riches en légumes est la meilleure option pour équilibrer sa santé... et sa calcémie. C'est donc pour maintenir une "santé de fer" dans sa globalité, que les médecins et professionnels de santé veillent à ce que les bilans sanguins de leurs patients soient dans les normes du calcium, dans les normes de la vitamine D : prévention de fractures, d'ostéoporose, de cancers, de diabète... et sans doute bien plus que l'on ne sait pas encore !

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !