Aspiration gastrique - Soins Infirmiers


L'aspiration gastrique peut être réalisée dans un contexte d'urgence : intoxication, occlusion, tentative de suicide médicamenteuse etc, mais aussi en continu. Elle consiste à aspirer le contenu de l'estomac pour éviter qu'une intoxication ou un empoisonnement n'aggrave l'état de santé.

Principe

L'infirmier pose une sonde naso-gastrique en passant par une narine et jusqu'à atteindre l'estomac ou même parfois le duodénum.

Indications

L'aspiration gastrique est indiquée dans les cas suivants :
  • Occlusion intestinale : à cause d'une constipation importante, le contenu des intestins s'accumule et finit par remonter dans l'estomac, entraînant des vomissements (verdâtres/noirâtres). On pratique une aspiration et un lavage d'estomac
  • Tentative de suicide (TS) médicamenteuse ou important surdosage médicamenteux par accident : la personne a ingéré une forte dose de médicaments et risque d'en subir de graves conséquences selon la molécule (décès, perforation de l'estomac etc). L'aspiration évite que l'intoxication ne s'aggrave et peut sauver le patient
  • Prévenir les inhalations chez un patient intubé
  • Empêcher les vomissements
  • Empoisonnement / Intoxication par voie orale : consommation d'aliments empoisonnés ou de produits impropres à la consommation (j'ai déjà vu aux urgences une patiente arriver pour intoxication à la... peinture. Elle souffrait d'un handicap mental important et lors d'une crise avec forte agitation, elle avalée le pot. Gros travail de nettoyage y compris pour le corps !
  • Soulager les sutures de l'estomac le cas échéant

Technique de soin

La technique est la même que pour la pose de sonde naso-gastrique, suivie d'une aspiration :
  • Une fois la sonde bien positionnée (vous avez vérifié la position avec la technique du sthétoscope), reliez la sonde à l'appareil d'aspiration si ce n'est pas déjà fait. Il existe plusieurs systèmes d'aspiration gastrique, la prescription médicale doit préciser lequel.
  • Réglez le système d'aspiration sur un débit de 10 à 30cmH2O pour une aspiration douce, qui peut être maintenue constamment, ou sur un débit de XX pour une aspiration dite forte, pour vider le contenu de l'estomac dans le cas d'occlusions intestinales ou d'intoxications.

Complications à anticiper

Voici les risques que vous devez anticiper lors d'une aspiration gastrique :
  • Perforation gastrique / ulcère perforant dû à une aspiration trop forte : si vous voyez des liquides sanguinolants dans le système de recueil des sérosités aspirées, il peut être plus raisonnable d'arrêter l'aspiration et de demander l'avis du médecin.
  • Obstruction de la sonde qui empêche l'aspiration gastrique
  • Autres complications davantage liées à la pose de sonde naso-gastrique plutôt qu'à l'aspiration gastrique en elle-même (à voir sur la fiche technique)

Arrêt de l'aspiration gastrique

Avant de pouvoir enlever la sonde, il est nécessaire de constater la reprise d'un transit (gaz). Ensuite, la sonde est clampée pendant 2h et l'aspiration est réalisée en discontinu jusqu'aux premières selles. On peut alors enlever la sonde (voir la fiche sur la ).

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • - Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • - L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • - Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • - Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !

    
    

    Contenus similaires ici ou ailleurs sur le web