Aplasie : diagnostic et examens complémentaires


Bilan sanguin

La NFS permet de constater l'aplasie et sa gravité, puisque l'aplasie est par définition la baisse (la chute même) des globules rouges, blancs et/ou plaquettes. Dans le cas de l'aplasie fébrile aussi appelée neutropénie fébrile, on observe la neutropénie (baisse des oolynucléaires neutrophiles aussi appelés granulocytes neutrophiles, qui sont un type de globules blancs)

Ponction sternale / Biopsie médullaire + myélogramme

La ponction du sternum (introduction d'une aiguille à travers le sternum), la biopsie de la moëlle osseuse ou biopsie médullaire, sont des méthodes de prélèvement réalisées dans la chambre du patient hospitalisé ou au bloc, le principal étant de les réaliser dans des conditions stériles. Elles consistent à prélever un tissu de moëlle osseuse, situé à l'intérieur de la colonne vertébrale, pour l'analyser ensuite en laboratoire, plus précisément pour faire une étude cytologique (étude des cellules) et histologique (étude des tissus).

Prélèvement crête iliaque + liquide de Bouin

Ce prélèvement se fait au niveau de la crête iliaque (hanche) et consiste à prélever une carotte d'os. Celui-ci est conservé dans le liquide de Bouin afin de réaliser une étude cytologique.

Le diagnostic une fois posée, le médecin cherche aussi la cause si elle n'est pas connue, de l'aplasie afin d'adapter la prise en charge.

Diagnotic et signes de gravité

Le diagnostic peut aussi être fait dans l'urgence, étant donné le cas préoccupant du patient, qui peut par exemple présenter :
  • Une désaturation voire une détrese respiratoire: difficultés respiratoires, taux d'oxygène sanguin trop bas
  • Un état inconscient
  • Un état de choc

En savoir plus sur l'aplasie


Causes de l'aplasie mammaire
Diagnostic de l'aplasie mammaire
Symptômes de l'aplasie mammaire
Traitement de l'aplasie mammaire
Complications de l'aplasie mammaire
Aplasie médullaire
Aplasie fébrile
Aplasie mammaire

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !