Antalgiques du Palier 3: antalgiques centraux forts - douleur modérée à sévère


Il existe plusieurs antalgiques de palier III, avec des modes d'action différents. Chacun est utilisé dans un contexte médical précis. Les effets secondaires sont lourds, c'est pourquoi ils sont rarement utilisés en première intension, les médecins prescrivant de prime abord des traitements aux moindres risques de complications comme les antalgiques de paliers précédents.

Types et intensités de douleurs

Utilisés pour les douleurs insupportables, ou ne cédant pas à la prise d'antalgiques de paliers précédents, les antalgiques de palier 3 sont prescrits pour des douleurs sévères, notamment en soins palliatifs, en chirurgie.

Certaines douleurs chroniques, comme celles engendrées par les cancers (douleurs osseuses notamment) ou par les escarres, nécessitent ce type de médicaments puissants. On prescrit également les paliers III en cas de traumatismes (accident, chute, fracture...), pour permettre la réalisation de soins douloureux, pour les accouchements...

Recommandé pour les douleurs avec une EVA (échelle de la douleur) de 7 à 10 et traite les douleurs nociceptives et neuropathiques.

Mécanismes et modes d'action

Action centrale forte : le médicament analgésique de palier 3 stimule les récepteurs opioïdes endogènes (= récepteurs μ, δ et κ) qui masquent la douleur.

Voie d'administration

Les antalgiques de palier 3 s'administrent par différentes voies : per os (voie orale, perfusion ou pse (voie injectable)

Effets secondaires

Ils dépendent de chaque molécule mais globalement, les antalgiques de palier 3

Pour connaitre les détails pour chaque classe, consulter les fiches suivantes.

Classes du Palier 3 : morphiniques - douleur sévère à très sévère


Morphine
Fentanyl
Phénopéridine
Alfentanil
Sufentanil
Nalbuphine
Bupremorphine
Naloxone

Les paliers d'antalgiques


Palier 1 : antalgiques périphériques - douleur faible à modérée
Palier 2 : antalgiques centraux faibles - douleur modérée à sévère
Palier 3 : antalgiques centraux forts - douleur sévère à très sévère

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !