Anorexie : quelles en sont les causes ?


Toute maladie est déclencée par une ou plusieurs causes. Parfois, on ne parvient pas forcément à les identifier, surtout dans les pathologies du trouble du comportement alimentaire (TCA) comme l'anorexie. Une chose est sûre, l'anorexie est polyfactorielle : plusieurs éléments, cumulés les uns aux autres, engendrent l'anorexie.

Causes et Mécanismes

L'anorexie restrictive et l'anorexie boulimie ont les mêmes causes et mécanismes, même si évidemment, chaque cas est unique. Il y a à la fois :
  • Un contexte génétique qui prédispose à l'anorexie mentale. Il arrive que des soeurs soient atteintes de cette maladie.
  • Des facteurs sociaux : image de la femme mince dans les médias, crainte de devenir grosse et de ne plus povoir s'affirmer en tant que femme mince, avec tous les codes sociaux que cela représente dans notre société
  • L'environnement familial :
    • une mère qui faisait toujours un régime, augmenterait le risque de survenue de l'anorexie
    • les antécédants d'addiction ou de TCA dans la famille
  • Un événement traumatisant (séparation, déménagement, agression, conflits familiaux), ou un contexte globalement stressant, bouleversant peut être une porte d'entrée vers l'anorexie mentale. La patiente est rarement consciente du début du problème, ne parvient pas forcément à identifier l'événement à l'origine des troubles.
  • Un manque de confiance en soi
  • Une mauvaise estime de soi et/ou une perturbation de l'image de soi

Mécanismes de début de l'anorexie

Au début, la patiente veut "simplement perdre du poids", elle met en place des méthodes restrictives : ne plus manger de gras, de sucre... Parfois, elle en vient à se faire vomir par peur du prendre du poids. Cette peur est donc grande, disproportionnée, au point que la patiente se fasse vomir.

Le vomissement peut devenir un rituel et même être ressenti comme agréable, jusqu’à devenir le phénomène recherché. D'où la complexité de soigner l'anorexie, qui est un véritable cercle vicieux.

La patiente est prise dans un engrenage dont elle ne parvient pas à sortir. Elle culpabilise quand elle mange, ce qui empêche la prise de plaisir lors du repas, ce qui peut entrainer une crise boulimique (avec ou sans vomissements), puis une tendance à contrôler excessivement ou à ne pas manger... et ainsi de suite.

Un besoin de contrôler prédominant

Le trait de caractère en commun chez toutes les anorexiques est cette volonté de contrôler. Contrôler leur poids et leur apparence, mais bien plus encore. Contrôler leur mental, leurs peurs, leurs réactions psychologiques et émotionnelles et même leur entourage. Ce besoin de contrôler intervient un peu comme une bouée de secours, pour reprendre sa vie en main alors qu'on perd le contrôle justement.

En savoir plus sur l'anorexie ?


Définition
Causes
Diagnostic
Symptômes
Traitement
Complications

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !