Déroulement d'une angioplastie


Egalement appelée dilatation coronaire, l'angioplastie est une technique opératoire pratiquée au bloc opératoire, sur un patient hospitalisé en service de cardiologie.

Gestes pratiqués par le chirurgien

L'angioplastie est pratiquée par voie transcutanée : le chirurgien introduit une sonde dans une artère, à travers la peau, au niveau du poignet ou au niveau de la jambe.

A l'aide d'un ustensile très fin, le chirurgien cardio-vasculaire insère un ballonnet dans l'artère, le positionne au niveau d'un thrombus ou d'une plaque d'athérome qui réduit le diamètre de l'artère. En gonflant le ballonnet, il écrase cet élément qui obstrue l'artère. Par la même occasion, le ballonnet peut élargir la paroi artérielle, jusqu'à 15%, en cas de besoin.

Au cours de l'intervention, il est possible de poser un stent, sorte de ressort qui reste en place après l'intervention et forme un tunnel permettant un meilleur flux sanguin.

Durée d'intervention

L'intervention dure 30 minutes à 2h.

Durée d'hospitalisation

L'angioplastie nécessite une hospitalisation de 1 à 3 jours. En cas de complication ou de difficulté en salle de réveil, cette durée peut être allongée.

Anesthésie

Sous anesthésie locale ou générale, l'angioplastie ne provoque pas de douleurs grâce à une bonne prise en charge antalgique. Le choix de l'anesthésie dépend de la santé du patient, de sa capacité à rester calme et coopératif pendant l'opération (ne pas bouger, se détendre, ne pas avoir trop peur au point de paniquer...)

Suites opératoires, convalecence, reprise du travail

Selon la tolérance du patient, la convalescence est plus ou moins longue. Elle dure au moins 2 jours et ne dépasse généralement pas 2 semaines, puis le travail peut être repris, surtout s'il n'implique pas une activité physique ni un stress important. Une reprise progressive peut être prescrite mais généralement, la santé s'améliore après l'angioplastie, la reprise des activités quotidiennes ne posent souvent aucun problème.

En savoir plus sur l'angioplastie ?


Définition
Indications
Soins préopératoires
Déroulement
Soins postopératoires
Complications

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !

    Poster un commentaire !

    
    

    Contenus similaires ici ou ailleurs sur le web